Histoire et Monuments

Annecy et ses Monuments

Annecy abrite de nombreux monuments et hauts lieux de premier ordre :
– le Palais de l’Isle du XIIe siècle, appelé aussi « vieilles prisons », est le monument symbole de la ville, et un des monuments parmi les plus photographiés de France;
– le Château d’Annecy, ancienne résidence des Comtes de Genève et des ducs de Genevois-Nemours, branche cadette de la Maison de Savoie (XIIe-XVIe siècle), elle abrite aujourd’hui le Conservatoire d’Art et d’Histoire d’Annecy et l’Office régional des lacs Alpins;
– la Cathédrale Saint-Pierre du XVIe siècle fut la cathédrale de François de Sales, et abrite de nombreuses oeuvres d’art baroques et un splendide orgue du XIXe siècle;
– la rue Sainte-Claire et ses romantiques arches du XVIIe et XVIIIe siècle;
– la rue royale avec ses très nombreuses boutiques, ses jardins, sa fontaine du Puits Saint-Jean, a toujours été le coeur palpitant de la vie commercante et politique d’Annecy;
– l’Atelier monétaire du Genevois qui abrite aujourd’hui le Musée de l’Histoire d’Annecy;
– l’église Saint-Maurice de style gothique flamboyant du XVe siècle, avec ses très intéressantes peintures du XVe et du XVIe siècle;
– les Jardins de l’Europe réalisés juste après l’annexion en 1863 et où l’on peut admirer une végétation très diversifiée et très riche;
– les Vannes du Thiou, extraordinaire système de dérivation et de contrôle des eaux de déversement du lac d’Annecy, conçu par l’ingénieur Sadi Carnot avant qu’il ne devienne président de la République;
– le célèbre Pont des Amours et son cadre romantique unique, est un bel exemple de l’architecture en fer typique du début du XXe siècle;
– l’Impérial Palace inauguré en 1913 dans un son site unique, avec ses jardins publics, sa plage et son casino;
– la Basilique de la Visitation du XXe siècle abrite les tombeaux de Saint-François de Sales et de Sainte-Jeanne de Chantal, et offre de son esplanade un beau point de vue sur toute la ville et l’agglomération;
– le moderne Centre culturel de Bonlieu, bien intégré dans la ville, où sont réunis un théâtre national, une bibliothèque, des commerces et des bureaux;
– le moderne et aérien Palais de justice d’Annecy.

Histoire d’Annecy en bref

Située à égale distance entre Genève et Chambéry, son histoire du Xe au XIXe siècle est fortement marquée par l’histoire de ces deux villes. Dépendante du Comté de Genève, elle en devint la capitale lorsque les comtes sont chassés de leur ville au XIIIe siècle à la suite de graves conflits avec les évêques.

Après l’extinction de la famille de Genève en 1394 dont le dernier représentant fut l’antipape Clément VII, le comté est intégré dans les possessions de la Maison de Savoie en 1401. En 1444, il est érigé en apanage des princes de Savoie, et Annecy devint capitale d’une contrée couvrant leurs possessions du Genevois, du Faucigny et du Beaufortain.

Au XVIe siècle avec le triomphe du calvinisme à Genève, elle accueille en 1535 l’évêché et les ordres religieux catholiques en fuite et devient la capitale de la Contre-Réforme menée par François de Sales.

Pendant la Révolution française et l’époque napoléonienne, la ville est rattachée au nouveau département du Mont-Blanc dont le chef-lieu est Chambéry, puis, à la restauration, revient dans les possessions de la Maison de Savoie.

En 1860, suite au rattachement de la Savoie à la France, elle devient le chef-lieu du nouveau département de la Haute-Savoie.

Les Annéciens célèbres

– Saint François de Sales (1567-1622), avocat, homme d’Église, prédicateur, artisan de la Contre-Réforme, co-fondateur de l’Ordre de la Visitation, écrivain, fondateur de l’Académie florimontane.
– Sainte Jeanne de Chantal (1572-1641), mère de famille, co-fondatrice de l’ordre de la Visitation.
– Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), écrivain, philosophe.
– Antoine Paccard (1770-1830), entrepreneur, fondeur de cloches.
– Eugène Sue (1804-1857), écrivain et journaliste.
– Sadi Carnot (1837-1894), ingénieur, homme politique, président de la République française.
– Gabriel Fauré (1845-1924), musicien, auteur-compositeur.
– Marcel Fournier (1914-1985), entrepreneur, créateur du groupe Carrefour.
– Théodose Morel, alias Tom (1915-1944), lieutenant, résistant, chef du maquis des Glières.
– Antoine Riboud (1918-2002), entrepreneur, créateur du groupe Danone.
– Louis Lachenal (1921-1955), sportif, alpiniste, conquérant de l’Annapurna.
– André Paccard (1929-1995), entrepreneur, décorateur prestigieux.